Le plaisir de la brumisation, mais pas seulement

Le système de brumisation utilise une technologie spéciale qui permet de transformer une goutte d’eau en micro gouttes, en créant un brouillard d’eau qui vous rafraîchit de façon douce et agréable.

La projection de l’eau est faite sous-pression vers une lance ou une buse. Plus il y a de pression, plus les gouttelettes seront fines. L’avantage d’utiliser un système haute pression est la diminution de la consommation d’eau, et réduit vos factures à la fin du mois.

Les différents systèmes de brumisation

Il existe différents types de systèmes de brumisation, pour l’industrie, pour l’agriculture, la santé, la sécurité, la construction de bâtiments et même pour l’éclairage grâce à l’utilisation du système LED, utilisé spécialement dans les parcs d’attraction.

Chacun de ces systèmes a une utilisation complètement différente et adaptée aux besoins spécifiques de chaque secteur.

Ces dernières années, l’utilisation de ce système chez les particuliers ont fait des adeptes, et cela est compréhensible car il permet de se rafraîchir pendant les mois d’été tout en se reposant sous le soleil, en profitant de la lumière. Les brumisateurs peuvent s’installer à l’intérieur et à l’extérieur, sans abîmer les sols ni les tapis.

Avantages des brumisateurs

Les avantages de ces brumisateurs sont qu’ils permettent la diffusion d’huiles essentielles et possèdent un système de purification d’air et anti moustiques. Le déplacement d’une pièce à l’autre est facile, et avec son reservoir de 3.2 litres, permet d’avoir 14 heures d’autonomie.

Pour l’extérieur il existe plusieurs modèles qui s’adaptent à chaque espace. Ils peuvent être mobiles pour les placer à convenance, dans le cas des brumisateurs de terrasse, ils seront installés sur le plafond a une distance correcte pour recevoir toute la fraîcheur en sécurité.

La facilité d’utilisation et d’installation, font des brumisateurs des produits appréciés. Ils rafraîchissent à moindre coûts et protègent l’environnement puisqu’ils diminuent le risque de gaspillage d’eau.