Ventilateur brumisateur ou climatiseur : quel est le meilleur allié contre la chaleur ?

Les estimations météorologiques sont formelles : les printemps et les étés seront de plus en plus chauds. Pour vous soulager, vous songez à installer un système de refroidissement dans votre bureau ou votre domicile. Ventilateur brumisateur ou climatiseur ont longtemps été perçus comme des équipements de confort superflus. Désormais, ils deviennent des nécessités. Encore faut-il savoir choisir la meilleure solution.

 

Ventilateur brumisateur VS Climatiseur : des usages similaires

 

La climatisation et le rafraîchisseur d’air répondent au même besoin : vous aider à supporter les hautes températures. Le brumisateur brasse l’air ambiant en offrant bien plus qu’une simple ventilation. Ses buses dispensent une bruine d’eau qui apporte de l’humidité à votre intérieur et renforce la sensation de fraîcheur. Plus les microgouttelettes sont fines, plus vous ressentez la fraîcheur puisqu’elles s’évaporent plus rapidement.
Mobile ou fixe, le climatiseur aspire l’air chaud qu’il redistribue après refroidissement. Par son réglage pointu, le climatiseur haut de gamme séduit par la possibilité de choisir la température désirée. Cependant, il demande une installation plus complexe que l’humidificateur.

 

Des mises en place différentes

 

Dans tous les cas, l’acquisition d’un équipement de refroidissement gagne à être fait en amont. Cet aspect s’impose davantage lorsqu’il s’agit d’un climatiseur.

 

Installer un climatiseur

 

En mode fixe, l’installation d’une climatisation nécessite des travaux parfois importants afin d’intégrer l’outil dans le mur de la pièce choisie. Un climatiseur mobile évite ces désagréments. Le climatiseur monobloc convient pour un usage occasionnel et se déplace facilement sur ses roulettes. Le split mobile comporte deux parties dont le condensateur se place en extérieur. Ces deux appareils réfrigérants monopolisent donc un accès vers l’extérieur. Les monoblocs évacuent l’air chaud par un tuyau de diamètre imposant qui s’installe via une fenêtre largement entrouverte. Cet impératif réduit les possibilités d’aménagement et de changement de pièces.

 

Acquérir un ventilateur brumisateur

 

Le ventilateur brumisateur vous épargne de nombreuses contraintes. Aisément transportable, prêt à poser, il trouve sa place dans tous les espaces munis d’une prise électrique. Sa cuve remplie d’eau minimise vos interventions sans négliger votre confort. De nombreux modèles comportent plusieurs boutons afin de vous offrir une orientation modulable ainsi que des réglages adaptés à vos besoins. Existant en différentes tailles, vous optez pour le ventilateur tour ou le mini ventilo portatif de bureau et bénéficiez d’un brasseur d’air sur-mesure.

 

Les avantages du ventilateur brumisateur

 

Les rafraîchisseurs possèdent de nombreux atouts. Au-delà d’une mise en place facile et d’une utilisation immédiate, ils dispersent de l’humidité dans l’air. Agréable lors des périodes estivales, ce fonctionnement influe sur votre bien-être.

 

L’humidification bienfaisante

 

La climatisation est connue pour assécher l’atmosphère et nuire aux muqueuses respiratoires. Sensibilisées, elles se défendent moins contre les agressions et les maladies.
Trompeuse, la température abaissée par la climatisation oblige l’organisme à fournir de grands efforts lorsque vous regagnez l’extérieur. Maux de tête voire malaises peuvent vous saisir. Le brumisateur, en sauvegardant l’humidité corporelle et en limitant les chocs thermiques, correspond davantage à ce que le métabolisme est en mesure de supporter.

 

L’investissement financier

 

Le coût de l’appareil peut être un critère déterminant dans votre choix entre un climatiseur et un rafraîchisseur d’air. Dans les deux catégories, vous trouvez des appareils évoluant de l’entrée de gamme au plus sophistiqué. Les prix des climatisations mobiles varient de 400 à 1500 €. Un investissement plus important permet d’acheter une climatisation réversible. Elle fait alors office de radiateur en hiver. En mode d’appoint, votre achat est rentabilisé. Les ventilateurs brumisateurs se révèlent plus abordables avec des montants allant de 50 à 600 € pour le haut de gamme.

 

L’impact écologique

 

Dans le choix d’équipement, la conscience écologique joue un rôle toujours plus important. La climatisation emploie un gaz réfrigérant dans le but de redistribuer de l’air frais. Ce composant toxique rejeté à l’arrière des appareils contribue au réchauffement de l’atmosphère. En cercle vicieux, la clim lutte contre la chaleur en en produisant davantage. Ceci vient s’ajouter à une consommation énergétique importante, de l’ordre de 1 000 à 2 000 watts nécessaires à l’alimentation des ventilateurs et du compresseur.
Le ventilateur brumisateur contient un moteur électrique n’entraînant aucun rejet supplémentaire tout en gardant une consommation électrique minime, entre 80 et 150 watts, qui impacte peu votre facture. Voici qui renforce le rapport qualité-prix de ce mode de rafraîchissement et éclaire sur le choix entre ventilateur brumisateur ou climatiseur.